Livre d’or

Les avis de nos visiteurs seront affichés sur cette page.

Et vous ?
Vous avez apprécié l’exposition ? Partagez vos impressions en laissant un commentaire…

128 réflexions au sujet de « Livre d’or »

  1. Félicitations!! J’ai hâte d’y aller. Rien que le titre me fait frissonner! Bravo aux organisateurs, le site est très bien fait!!! A très bientôt sur place!

  2. 50 ANS DE L’IMMIGRATION MAROCAINE EN BELGIQUE.

    Pourquoi faire appel à des artistes de l’étranger (Maroc, France, USA…). Pour ce genre d’événement.
    N’existe-t-il pas d’artistes Belgo-Marocains qui résident sur place et qui ont collaboré depuis longtemps à la vie culturelle Belge ?

    1. Cher Monsieur, merci de votre question.
      Notre exposition, centrée sur la mémoire de l’immigration belgo-marocaine en Belgique, veut également être en lien avec toutes les questions que génèrent les thèmes universels de l’immigration, de l’identité et de l’errance. C’est pourquoi nous avons choisi plusieurs artistes qui nous semblent, en plus de leur qualité esthétique, exprimer des réponses fortes à ces thèmes, à travers leurs créations. Il y a bien sûr des artistes belgo-marocains actuels parmi eux, mais, à l’image de l’art qui n’a pas de frontières, notre propos se veut hors de tout communautarisme.
      Bien cordialement à vous,
      L’équipe de Nass Belgica.

  3. Belle esthétique, tout en finesse, plein de poésie…voilà un site qui donne envie d’aller plus loin…
    A suivre avec l’exposition. Je me réjoui!

  4. …J’ai vite oublié ma « colère » d’avant… car d’autres sentiments plus forts vous envahissent après avoir écouté les témoignages, lu les archives, et compris plein de choses. merci en tout cas pour votre réaction..

    1. Bonjour Leila, pour répondre à vote question sur le livre, oui une publication est en cours reprenant le parcours de l’exposition et des contributions sur plusieurs aspects de l’historie de l’immigration marocaine en Belgique. Vous pouvez nous donner vos coordonnées par mail (rubrique contacts) pour être prévenu directement lors de sa parution. Merci pour votre message. Nass Belgica

  5. Même si c’est déjà fait je tiens à nouveau à vous féliciter pour ce beau et long travail et un grand merci pour nous quelles que soient les génération et l’origine

  6. Une expo qui a l’air intéressante et en même temps très dure, forte en émotions à travers certains documents, vidéos, photos…qui nous font revivre les histoires de nos propres grands parents qui ont souffert dans les mines. Mon grand père qui n’arrive jamais à en parler et ma grand mère qui nous raconte combien cela a été dur de se retrouver dans un monde inconnu, ne sachant pas parler français, leur périple pour acheter du pain ou de la viande, la façon dont on les regardait, leur enfants limités à la couture ou la mécanique… Tant de récits qui nous ont poussés à devenir ce que l’on est aujourd’hui, des enseignants, des médecins, des avocats, des ministres et à se battre pour cette Belgique que nos grands parents ont construit avec honneur et fierté. Une Belgique que l’immigration marocaine a enrichit de part sa diversité culturelle ,ses valeurs, son histoire, ses traditions… ce soir a chaque document, chaque vidéo, me cœur se serrait , les larmes se bloquent…après tout ce que nos pères ont endurés, traversés tout au long de ces années pour construire la Belgique et faire de notre pays ce qu il est aujourd’hui, la capitale de l’Europe…après tout cela comment peut on, nous dire, à nous, enfants issus de l’immigration, nés en Belgique se considérant à part entière Belgo-marocains…comment peut on nous dire… « m’enfin vous n’êtes pas là depuis dix générations, on ne peut pas dire que vous êtes vraiment…. », phrase terrible qui glace le sang…. qui m’a meurtri… il y a 50 ans mon grand père portait des sacs de charbons sur son dos toute la journée et aujourd’hui, des intellectuels me balancent une telle phrase au visage… J’ai eu mal pour eux, pour mes grands parents… et tous les autres… J’aurai aimé que cette expo montre un peu plus le résultat de l’immigration au jour d’aujourd’hui… un résultat dont nos grands parents peuvent être fiers. J’ai par contre été offusquée par par toute la clique politique qui s’est présenté ce soir et qui à fait de ce moment plutôt une campagne électorale qu’un hommage à nos pères. C’était vraiment écœurant. Et pour conclure, ces fameux deux témoignages m’ont sciés. Cette dame n’était absolument pas représentative de la population immigrée, je suis désolé mais là le fameux mot  » assimiler » était de rigueur. Il y avait peut-être mille personnes mais où étaient les immigrés marocains? où était la génération de nos grands parents ?? où étaient les enfants issus de l’immigration ??? il y en avait très peu et cela m’a terriblement déçu. Il se peut que je n’ai pas compris l’objectif de cette expo ni de cette soirée… Une dernière chose qui personnellement m’a perturbée… que faisait cette Kaaba en équilibre au milieu de cette expo ? j’adore l’art mais parfois il y a des choses tellement sacrées que les voir représentées de la sorte peut-être choquant. ce fût mon cas et je ne comprenais absolument pas le lien avec le thème de l’expo ! Je tiens tout de même à féliciter les personnes concernées pour tout le travail de recherche qui a été effectué.

  7. « Toutes mes félicitations pour cette superbe réussite. Je suis fier d’avoir pu apporter ma pierre, certes minuscule, à cet édifice. »

  8. merci aux organisateurs et, j’attend cette cette exposition qu’elle vienne au Maroc pour voir les enracinements des marocos-belges. Bravo pour ce travail et merci encore.

  9. Arrivée à Schaerbeek à la rue du Progrès – 1030 Schaerbeek le 8 Août 1964 et papa MEKROM MIMUN est arrivé le 16 juillet 1964, toujours à la rue du Progrès et bientôt cette rue va être démolie car elle est expropriée depuis 8 ans pour intérêt publique et pour augmenter le flux ferroviaire.

  10. Magnifiques reportages, magnifiques travailleurs, c’est un réel plaisir de les féliciter aujourd’hui pour leur officiel parcours

  11. Merci pour cette très belle exposition, tant par les documents historiques et les photographies qui le sont tant autant, que par les œuvres contemporains, d’une grande richesse créative et d’une belle liberté dans le langage.

  12. La mémoire est fondamentale pour comprendre l’histoire. L’événement a une portée scientifique qui permettra aux générations futures de mieux considérer la diversité.
    Bravo aux organisateurs!

  13. Merveilleux témoignages historiques,
    Merveilleuse mise en scène culturelle,
    Merveilleuse façon de dire merci et de plaider encore et toujours de vivre ensemble.

  14. Ce soir je sais pourquoi nous pouvons être fiers d’être bruxellois!
    Le meilleur reste à écrire et à vivre…

  15. La diversité: une chance et une force pour la Belgique: hier, aujourd’hui et pour le futur.
    Très belle exposition de l’université dans la cité.
    Bravo!

  16. Bravo pour cette page de vies, cette aventure migratoire émouvante qui a changé le visage de la Belgique. Bravo pour la joie de vivre de cette exposition, l’énergie de la diversité réussie, le respect de ces héros partis sans savoir s’ils allaient changer le cours de leur histoire et de toute notre histoire

  17. Samenleven…
    Je leven delen.
    Mer dil bir insandir!
    Bring colour to life, look around life is too short for ignaorance.
    Peace and love.
    Nice expo!

  18. J’ai adoré! Et l’expo m’a appris beaucoup, et du point de vue artistique et du point de vie sociopolitique.
    Chapeau Nathalie!

  19. Fille d’immigrés, j’ai visité cette expo avec mon fils de 14 ans tout le long du parcours, des souvenirs me servant matière à raconter à mon fils.
    C’est pas mal!

  20. Je suis arrivée seule à l’expo car je savais en tant que fille issue à l’immigration je n’aurais pas pu caché mes larmes à mes enfants. Bravo!

  21. Entre sourires et souvenirs d’enfance, les émotions sont fortes lorsqu’on déambule dans l’exposition. Merci à ceux qui l’ont rendu possible.

  22. Émue de replonger dans l’histoire de toute une communauté et plus particulièrement de celle de mes parents. Envie d’en connaître plus, de les sentir enfin reconnus.

  23. Interessante en leerrijke kijk om de Marokkaanse migratie in België. De combinatie met de kunst is meer dan geslaagd

  24. Issue de l’immigration grecque, j’ai été touchée par certains témoignages, parlants. Ayant épousé un marocain et ayant trois beaux petits mélanges greco-maroxellois, j’ai été surprise par leur comportement à l’entrée, comportement un peu agressif parfois face à la communauté maghrébine … A la sortie de cette expo. De grands questionnements ont abouti, des paroles plus douces et beaucoup d’admiration. Merci pour ce moment d’échange humain

  25. Mes parents m’ont forcée à venir à cette expo… Finalement j’aurais regretté de ne pas être venue!!

  26. Marocaine et fière de l’être, partageant deux cultures qui sont différentes et si enrichissantes, je suis fière des deux payes car je suis de deux nationalités : Maroc, pays de naissance et Belgique, payés d’habitation et d’acceptation des différences

  27. De belgique et d’ailleurs… Très belle présentation de 50 ans et bien plus de notre histoire , de brassage des cultures, de notre devenir commun. Pour le centenaire, l’exposition sera bien différente et montrera encore l’évolution du vivre ensemble. Bravo à toutes et à tous.

  28. Très belle exposition. Je regrette l’absence des femmes de cette intégration, peut-être celles qui ont le plus souffert, celles qui ont eu le plus de pudeur d’en parler, celles qui ont élevé les enfants et leur ont transmis des bribes de chez eux.

  29. Contrairement aux hommes et aux femmes politiques traditionnels établis et noyés dans les compromis, j’exprime ma sincère admiration pour l’organisation de cette expo très enrichissante.

  30. Bravo pour le travail accompli, l’agencement des thématiques et des matériaux : l’histoire s’écrit avec ces références de mémoire! Une petit remarque : un peu trop de français dans une expo de belges d’origine marocaine me laisse perplexe.

  31. Fantastic exhibition, we too easily forget what it´s like to leave home, friends and family to start anew somewhere else. A national identity contains many rich elements!

  32. Belle expo, documents émouvants, les larmes sont au rendez-vous… Un goût de trop peu cependant, j’aurais aimé plus de photos, de vidéos, de témoignages… La prochaine fois? Bon succès!

  33. Très belle exposition mais dommage qu’elle soit courte. J’aurais aimé qu’il y ai plus de vidéo, surtout de témoignages, de photos. Mais à part cela c’était une exposition très intéressante et enrichissante.

  34. Merci pour ce bel hommage… Je regrette de ne pas avoir croisé plus de compatriotes. Signe une belge? Une marocaine?

  35. Cette exposition est spécialement importante en ces temps difficiles qui provoquent la méfiance envers l’autre. Bravo

  36. En visite à Jette dans le cadre d’un partenariat j’ai eu l’occasion de visiter l’expo. Comme un partie de notre histoire, j’ai trouvé que c’est très intéressant

  37. Entre sourires et souvenirs d’enfance, les émotions sont fortes lorsqu’on déambule dans l’exposition. Merci à ceux qui l’on rendu possible

  38. Je suis émue de replonger dans l’histoire de toute une communauté et plus particulièrement de celle de mes parents. J’ai envie d’en connaître plus, de les sentir enfin reconnus

  39. Expo intéressante… merci! Il aurait été aussi intéressant de donner davantage la parole a la communauté marocaine, au-delà des artistes…

  40. Une très bonne initiative, c’est certes un rappel, mais il faut que ça soit régulier, dans la société d’aujourd’hui. Il faut beaucoup de ce type d’activités pour faire connaître l’histoire de ces gens mais aussi changer les mentalités, surtout des ignorants et séparatistes.

  41. Une mise en scène extrêmement bien faite. Un morceau de notre histoire, éclairant et, espérons-le, qui remettra les choses en place et, qui sait, fera réfléchir chacun. Bravo à l’ULB

  42. Je pars à Rabat après-demain pour une durée indéterminée ; je me réjouis déjà de connaître pleins de réalités différentes et de les confronter avec les identités, les réalités, les idées, les autres… Merci pour ce moment!

  43. Cette expo était juste magnifique, ça montre plus ou moins comment sont les immigrants. Ça fait tout simplement un bel hommage à notre pays, aux gens immigrés, etc. Mais il y a une seule choses qui me dérange… C’est que sur un tableau il y a des hommes avec un canon en main et qui portent un collier avec la croix de Jésus. Nous marocains, ou plutôt musulmans, ne portons pas la croix de Jésus! Voilà voilà, je vous félicite!

  44. Beaucoup d’émotions et de souvenirs d’enfance. Merci pour ce moment qui aide à comprendre les conditions dans lesquelles sont arrivées mes parents.

  45. Un énorme merci à vous! J’ai pu visiter la période où mon père a vécu ici à Bruxelles il y a 49 ans… Ça m’a fait plaisir et j’ai découvert énormément d’informations restée cachée ou… tabou. Merci du fond du cœur, merci pour cette libération.

  46. Magnifique expo qui retrace à merveille le long parcours de l’immigration quelle qu’elle soit. Des hommes, partis du pays, dans l’espoir d’un eldorado qu’ils pourront offrir à leur famille. Et puis… L’histoire parle d’elle-même. Bravo & bisous.

  47. Cette exposition nous a fait réfléchir, nous européens bien-pensants, convaincus de nos droits. Nous fermons trop facilement nos yeux et nos oreilles aux soi-disant étrangers. Ils représentent aussi notre futur

  48. J’ai bien aimé l’exposition, car elle explique visuellement l’histoire de l’immigration marocaine en Belgique. Je trouve cela très intéressant ☺

  49. Exposition émouvante, voire troublante mais oh combien éclairante sur cette immigration… Magnifique et merci à la guide très impliquée et intéressante (Juliette)

  50. Exposition très intéressante ! Le choix des images est très bon. Je suis vraiment satisfaite. J’ai découvert de nouvelles choses

  51. St Vincirtole Paul, La journée ces bien déroulés, j’ai pensé à Oussama H24. C’est mon amoureux, mon homme, ma raison de vivre. Je l’aime tellement. Bisous de sa femme

  52. Merci à cet endroit d’exister….. Reste à pérenniser et à développer l’outil pour qu’il vive pour nos mémoires

  53. Bravo pour le travail de mémoire accompli. Dommage qu’il n’y ait pas d’avantage de témoignages des 1ers migrants…

  54. Belle initiative pour mieux comprendre les causes réelles de l’immigration et des défis permanents qu’elle provoque

  55. J’ai trouvé que ça avait une bonne morale. On comprend beaucoup de choses rien que dans les photos. Il y a aussi de l’humour et ça rappelle des choses que des gens nous ont appris

  56. Encore merci à monsieur MEDHOUNE pour cette organisation et ce magnifique voyage dans le temps qui n’est qu’une reconnaissance à notre communauté marocaine résidant à l’étranger.

  57. Merci au professeur Ahmed Medhoune pour cette commémoration des 50 ans de l’immigration marocaine. Merci pour les explications fournies et ses interventions et à l’intérêt aux présents et leur compagnie d’une façon amicale et fraternelle.

  58. Merci pour cette magnifique initiative qui servira longtemps, longtemps… pour toujours. Beaucoup d’émotion.

  59. Merci pour cette belle expo qui apprend beaucoup et montre des facettes connues mais essentielles. Merci pour cette belle initiative.

  60. Merci pour cette exposition. Il est dommage de ne pas voir les changements apportés à la Belgique (constructions, etc…).

  61. Je suis parmi la première génération. Je suis venue du Maroc. Les belges nous ont accueillis fraternellement. Moi, je suis très reconnaissante sur le plan humain. Je constate que l’exposition ne parle que des gens dans les usines ou le charbonnage, confinés, sans contact avec la population. Je demande aux visiteurs de pardonner cet oubli. Vive les petits belges !

  62. Merci pour le travail de mémoire. Les enfants et les petits enfants sont touchés par votre démarche scientifique. Vive les cinquante ans, j’attends donc le centenaire.

  63. Quel dommage que les témoignages sonores soient quasiment inaudibles. Merci néanmoins de célébrer le courage et la fierté de ces belles personnes venues enrichir nos connaissances et notre pays au risque de leur vie.

  64. Une histoire, mon histoire… et celle de tant d’autres qui ont besoin de reconnaissance. Qu’on nous reconnaisse comme belgo-marocains, peu importe finalement, mais qu’on nous reconnaisse. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *